Loading...
L'outillage manuel de traçage et de mesurage
"Qui chante au traçage, déchante au montage!"

Fiches > L'outillage manuel > L'outillage manuel de traçage et de mesurage

Durant la fabrication d'un ouvrage, les pièces de bois sont manipulées plusieurs fois. Elles subissent différentes transformations. Elles sont sciées, rabotées, moulurées, entaillées...

Mais comment reconnaître la pièce que l'on cherche? A quelle longueur scier? Quelle partie dois-je enlever? Comment contrôler la profondeur de mon entaille?
Autant de questions que vous vous posez.

En ébénisterie, tous les bois sont établis, c'est-à-dire que l'on a tracé des signes qui donnent à un morceau de bois une place définitive dans l'ouvrage. Ces signes sont conventionnels et peuvent donc être reconnus par tous les ouvriers d'une même profession. On les appelle : Les signes d'établissements.
En charpente et en menuiserie, par exemple, les signes sont différents. Par contre, le menuisier et l'ébéniste emploient les mêmes signes.

Au cours de la fabrication d'un meuble, chacune des opérations n'est pas exécutée au hasard. Les mesures ont été relevées sur un plan ou sur une épure. Qu'est-ce qu'un plan ? Une épure ? Quelle différence y a-t-il entre eux ?
- Un plan désigne, dans le langage courant, le dessin à échelle réduite d'un ouvrage.
- L'épure, quant à elle représente l'ouvrage en vraie grandeur.
Le plan est toujours fait sur papier, l'épure peut être sur papier (ébénisterie), sur une planche (menuiserie) ou sur le sol (charpente). Notez que l'épure tracée sur une planche s'appelle aussi plan sur règle.

Avant chaque usinage, il faut maintenant reporter sur vos pièces de bois, les mesures prises sur le plan. Plusieurs outils peuvent vous aider.
Quels sont ces outils ? Découvrez-les ci dessous.